Skip to Content
facebook facebook twitter twitter facebook facebook twitter twitter

Clés de la Réussite Entrepreneuriale

English  |  Español  |  Français  |  Arabic

EN  |  SP  |  FR

Gestion des risques

Certains risques font partie prenante de la vie d’un chef d’entreprise et peuvent concerner de nombreux aspects de l’entreprise. En ce qui concerne le succès de votre entreprise, un risque représente la probabilité qu’un événement négatif survienne et que des conséquences en découlent. Les catastrophes naturelles ou épidémies, telle que le coronavirus (COVID-19), peuvent augmenter de façon significative le niveau de risque auquel vous avez à faire face.

Gestion des risques

La gestion de risque consiste à évaluer des pans de votre activité qui pourraient être affectés par des évènements nuisibles et mettre en place des plans d’actions destinés à en minimiser les éventuelles conséquences négatives. Le but ultime d’un chef d’entreprise est de minimiser les risques potentiels en identifiant ceux qui sont les plus probables de se manifester, et en planifiant de façon adéquate pour les éviter ou s’y préparer. Certains risques et leurs conséquences sur les petites entreprises sont difficiles à prendre en compte, comme par exemple les catastrophes naturelles ou les épidémies, mais il y a des mesures que vous pouvez mettre en œuvre afin de maximiser les chances de survie de votre activité.

Identifier les risque potentiels, vous permet de les gérer de la façon la plus rentable et la plus rapide possible. En mettant en place un plan de gestion du risque vous améliorerez vos chances de succès et diminuerez les erreurs et échecs éventuels.

Afin d’identifier les risques inhérents à votre activité, vous pouvez mener une [analyse] des forces, faiblesses, opportunités et menaces analyse FFOM. En vous penchant sur vos faiblesses (risques internes) et menaces (risques externes), vous pouvez évaluer ceux qui sont le plus à même d’affecter votre activité.

Risques internes

Les faiblesses de votre entreprise, ou risques internes, peuvent entraver la poursuite de vos objectifs. Les risques internes incluent ceux associés aux erreurs humaines, aux équipements, aux dettes et à la trésorerie.

Risques inhérents aux personnes
Certains risques sont inhérents aux personnes qui vous aident à mener votre activité. Prenez ces risques potentiels en compte et envisagez des tactiques afin d’y pallier :

  • La maladie. Un chef d’entreprise ou un employé peut tomber malade, ce qui peut peser sur le fonctionnement quotidien d’une entreprise. Ainsi, dans l’éventualité d’une malade entrainant une incapacité à travailler, vous devriez disposer d’un plan destiné à déléguer vos responsabilités. Si la plupart ou la totalité des employés ne peut travailler suite à une notice gouvernementale due à une maladie ou une épidémie, ayez une solution pour pouvoir continuer à mener votre activité dans la mesure du possible. Communiquez avec vos fournisseurs, vos bailleurs, votre banque et vos employés pour planifier une reprise de l’activité.
  • Le vol. Ce sont les risques associés au vol et à la fraude, comme par exemple lorsque des employés trichent sur leur montant d’heures travaillées, ou volent de l’argent ou des marchandises, ou bien lorsqu’un partenaire détourne des fonds pour son propre bénéfice. Mener des entretiens minutieux et demander des références peut aider à lutter contre la fraude. Utiliser un logiciel numérique de suivi du temps et installer des caméras de sécurité dans vos bureaux ou magasins pourrait également vous aider.
  • Une faible productivité. Des employés qui ne sont pas dédiés à leur travail ont une faible productivité, et représentent un risque pour la croissance de votre entreprise. Assurez-vous de recruter des employés de confiance et de mettre des procédures en place pour gérer les employés qui affichent une mauvaise performance.

Équipement et logiciels
Si votre entreprise possède du matériel, vous savez probablement que des pannes peuvent survenir et que les réparations peuvent être coûteuses. Les équipements les plus anciens peuvent nécessiter de l’entretien et opérer plus lentement. Apprendre à utiliser du nouveau matériel demande du temps. Ceci est également vrai en ce qui concerne des technologies de l’information, comme certains outils numériques utilisés pour votre activité.

Afin de minimiser les problèmes éventuels, sauvegardez vos données numériques en ligne ou sur un disque dur externe. Si vous en avez les moyens, investir dans un outil de sauvegarde des données en vaut la peine. Envisagez également l’avantage que vous avez à : louer plutôt que d’acheter du matériel, garantir votre matériel et contracter des assurances.

Manque de fonds
Certaines entreprises passent à côté de belles opportunités car elles n’ont pas les fonds nécessaires. Par exemple, elles pourraient refuser une commande importante ou manquer l’opportunité d’acheter, à prix attractif, de l’équipement, dû à des fonds insuffisants. Pour s’assurer que ceci ne se produise jamais, ayez un plan d’épargne disponible pour des dépenses imprévues, connaissez les différentes options qui s’offrent à vous pour emprunter de l’argent, et sachez comment bénéficier d’un taux d’emprunt avantageux.

Taux d’endettement
Emprunter de l’argent peut favoriser la croissance de votre activité, mais être lourdement endetté peut représenter un risque pour votre entreprise. Pour savoir si votre endettement dépasse votre capacité de remboursement, calculez votre taux d’endettement en divisant votre chiffre d’affaires mensuel par le montant mensuel du remboursement de vos dettes. Consultez la section des Dettes, pour en savoir plus sur le calcul du taux d’endettement et la gestion de l’endettement.

Problèmes de trésorerie
Les difficultés financières peuvent causer de sérieux problèmes à votre entreprise. Si vous ne pouvez pas prévoir votre trésorerie (à quel moment vous serez payé et quand vous aurez à payer les factures) et n’êtes pas à jour sur vos factures, vous prenez des risques. Pour s’en protéger, renseignez-vous sur la trésorerie et comment gérer efficacement vos finances.

Risques externes

Il peut être difficile de se préparer vis-à-vis des risques externes, tels que les catastrophes naturelles ou une épidémie, mais il est important de se renseigner sur les scénarii catastrophes le plus souvent associés à votre industrie. Les risques externes peuvent inclure les menaces que représentent vos concurrents, des changements environnementaux ou économiques.

La concurrence
Des risques peuvent se présenter lorsque la clientèle préfère des produits concurrents aux vôtres. Pour vous protéger de cette éventualité, évaluez pourquoi un client préfèrerait un produit concurrent au vôtre et comment vous pourriez attirer sa préférence. Les risques inhérents à la concurrence peuvent prendre différentes formes :

  • Les écarts de prix. Si vos concurrents offrent des produits similaires à moindre prix, vos clients pourraient économiser de l’argent en se tournant vers la concurrence. Vous pouvez ne pas être en mesure d’aligner vos prix avec ceux de vos concurrents, mais vous pouvez peut-être attirer des clients grâce à un autre avantage, comme un meilleur service au client.
  • Les produits et les services. Vos concurrents peuvent proposer des produits et services que la clientèle préfèrera aux vôtres. Dans ce cas, soyez attentif à l’offre de vos concurrents et à la façon dont vous pouvez vous démarquer.
  • La situation géographique. Imaginez qu’un concurrent choisisse un emplacement plus pratique pour la clientèle. Vous devez faire en sorte que l’effort et le temps fournis par vos clients, pour se déplacer dans votre point de vente, en vaillent la peine. Vous pouvez envisager de baisser vos prix, d’offrir des produits de qualité supérieure ou trouver une façon de fidéliser vos clients.
  • Des employés qui démissionnent. Si vos concurrents offrent de meilleurs bénéfices aux employés ou un meilleur environnement de travail, il sera difficile de recruter et garder de bons employés. Il est judicieux de comparer votre offre à ce que d’autres entreprises offrent à leurs employés, et de s’appliquer à créer un environnement de travail accueillant, positif, au sein duquel le travail des employés est reconnu.

Les facteurs environnementaux
Tout changement dans l’écosystème de votre activité peut avoir un impact sur votre entreprise. Les risques inhérents à l’environnement peuvent inclure :

  • Les augmentations de loyers. Si vous louez des locaux dans un lieu fortement convoité, le propriétaire pourrait augmenter votre loyer. Pour vous protéger, envisagez de signer un bail à long-terme, de déménager dans un espace moins coûteux ou d’économiser afin d’acheter vos propres locaux. Toutefois, ces options comportent également des risques. Un bail long-terme vous engage à payer votre loyer pendant plusieurs années, un espace moins coûteux peut s’avérer moins attractif pour votre clientèle, et l’achat de locaux signifie que vous aurez des frais d’entretien.
  • Les changements dans votre quartier. Si vous opérez dans un quartier qui connaît des changements démographiques majeurs, les besoins de votre clientèle pourraient évoluer. Si des modifications au sein de votre quartier entrainent une perte d’activité pour votre entreprise, envisagez une relocalisation dans un quartier plus approprié à votre offre, ou faites évoluer les produits et services que vous proposez.
  • Les catastrophes naturelles. Les catastrophes naturelles telles que les inondations, les feux, les tornades, les tempêtes, les tremblements de terre et les épidémies peuvent arriver sans prévenir. Toutefois vous pouvez vous y préparer et en limiter l’impact sur votre activité. Envisagez de disposer d’un générateur de secours, d’avoir à portée de main des trousses d’urgence et d’avoir à disposition un fonds de secours et une assurance pour protéger votre entreprise.
  • Lois et ordonnances. Il est sage de se tenir à jour quant aux réglementations en vigueur au niveau national, départemental, régional et communal qui pourraient affecter l’exercice de votre activité. Certaines lois peuvent changer fréquemment et il est indispensable de s’y conformer afin d’éviter d’éventuels frais, ou même d’avoir à arrêter son activité.

Les facteurs économiques
L’économie fluctue, rien de plus naturel, toutefois ces changements peuvent exercer des pressions sur votre entreprise. Voici deux risques économiques auxquels il faut potentiellement être préparé :

  • Une récession. Suivez de près l’économie et l’approche éventuelle d’une récession. De nombreuses entreprises peuvent grandement souffrir d’une récession, et il est important de s’y préparer financièrement grâce à des économies et des stratégies pour traverser les moments difficiles.
  • Un changement dans les taux d’intérêt. Un changement dans les taux d’intérêt peut sembler mineur, mais affecter votre activité si vous avez souvent recours à des emprunts pour faire fonctionner votre entreprise, ou si votre clientèle paye vos produits à crédit. Disposer d’un fonds de secours et contracter des emprunts à taux fixes sont deux moyens de protéger votre entreprise.

Comment se préparer

Évaluer l’ensemble des risques peut s’avérer décourageant, mais prendre le temps d’y penser et mettre en œuvre des mesures préventives peut vous aider à en limiter les conséquences négatives sur votre activité. Il est judicieux de procéder à une évaluation des risques afin d’identifier ceux qui sont le plus susceptibles d’avoir une incidence sur votre entreprise.

Pour évaluer vos risques, suivez les étapes suivantes.

  1. Identifiez les risques. Réfléchir et faire une liste de tous les scenarii catastrophes.
  2. Détaillez-les et surveillez-les. Enregistrez tous les risques identifiés et décidez comment vous allez les surveiller.
  3. Élaborez une tactique pour réduire les risques. Une fois que vous savez quels scénarii sont les plus susceptibles de se produire, décidez comment réduire ces risques et s’y préparer.
  4. Réévaluez souvent. Il est judicieux de réévaluer vos risques annuellement où à chaque fois que des changements significatifs surviennent au sein de votre entreprise ou de votre environnement commercial.

Partager

Exonération de responsabilité : aucun conseil juridique
Ce site fournit des informations d’ordre général aux fins de la création et de l’exploitation d’une entreprise. Les informations contenues dans ce site le sont à titre informatif uniquement et n’ont pas vocation à donner un conseil ou une opinion juridique. Les informations contenues dans ce site ne peuvent en aucun cas et dans aucune circonstance être lues, comprises ou considérées comme des conseils juridiques ou fiscaux. Il convient de ne prendre aucune décision en se basant sur les informations contenues dans ce site, et la responsabilité de Visa Inc. ne pourra en aucun cas être engagée en ce qui concerne toute action ou décision prise en raison des informations contenues dans le site, sous réserve de toute obligation légale de Visa Inc. Il convient que vous contactiez un avocat afin d’obtenir les conseils nécessaires pour répondre à vos problématiques juridiques ou fiscales propres, en ce compris toute procédure relative à votre entreprise existante ou potentielle.