Skip to Content
facebook facebook twitter twitter facebook facebook twitter twitter

Clés de la Réussite Entrepreneuriale

English  |  Español  |  Français  |  Arabic

EN  |  SP  |  FR

Créer une entreprise

Vous avez une grande idée ou maitrisez une panoplie de compétences, et vous êtes prêt à vous lancer en tant qu’entrepreneur. La tâche n’est pas facile, mais c’est un risque à prendre qui peut être gratifiant personnellement comme financièrement.

Créer une entreprise

À vous de décider si vous voulez vous lancer dans le procédé légal de la création d’entreprise.

Pour cela, vous pouvez choisir parmi différentes structures légales d’entreprise. Il y en a qui ne vous donneront pas ou très peu de séparation juridique ou financière entre vos affaires personnelles et celles de votre entreprise, et d’autres qui vous permettront de créer une entité juridique, la plupart du temps séparée de vous légalement et financièrement.

Selon votre pays de résidence, il existe une variété de structures légales d’entreprise. Consultez les options qui s’offrent à vous sur votre site gouvernemental.

Les bénéfices qu’apporte la création d’entreprise

Créer une entité juridique séparée apporte de nombreux bénéfices :

  • Limitation de votre risque. Créer une entité juridique pour votre activité vous permet de séparer vos biens personnels et votre responsabilité, de ceux de votre entreprise.

    Tout bien de valeur que vous possédez fait partie de vos biens personnels, comme votre maison, votre voiture et l’argent que vous avez en banque. Votre responsabilité personnelle sera engagée, vis-à-vis de quelqu’un, d’une organisation ou d’une entité gouvernementale à qui vous devez de l’argent, ou à qui vous avez porté préjudice.

    Les biens d’une entreprise peuvent comprendre : les équipements, les comptes en banque (en placement ou en liquidité) et tout montant dû à l’entreprise. Une entité juridique peut également être tenue légalement responsable si elle porte préjudice à une personne, une organisation ou une entité gouvernementale, que ce soit sur le lieu de l’entreprise, au travers d’un produit commercialisé, ou lorsque l’entreprise est débitrice.

    En guise d’exemple, quelqu’un pourrait glisser, tomber, se blesser à l’intérieur de votre magasin. Cette personne décide de poursuivre juridiquement et le tribunal détermine que les frais médicaux doivent être payés pour le bénéfice de cette personne. Qui va payer ?

    Si vous n’avez pas créé une entité juridique, vous pouvez être personnellement responsable, et avoir à payer ces frais médicaux, alors que dans le cas contraire, c’est l’entreprise en tant qu’entité juridique, qui aura à prendre en charge ces frais médicaux.

    L’entreprise pourrait être mise en péril si elle est incapable de s’acquitter des frais médicaux, mais, votre maison, votre véhicule, vos économies personnelles et vos autres biens sont protégés. Vous avez limité votre responsabilité personnelle en créant une entité juridique pour votre entreprise.

    Toutefois, le système juridique regorge d’exceptions, et avoir créé une entité juridique pour votre entreprise, ne désengage pas toujours votre responsabilité personnelle et ne protège pas toujours vos biens personnels. Par exemple, de nombreux chefs de petites entreprises doivent se porter garant du remboursement des emprunts ou du solde de la carte de crédit de leur entreprise. Également, si vos comptes personnels ne sont pas séparés de ceux de votre entreprise, vous pourriez être tenu responsable du paiement de certaines dépenses pour votre entreprise.

Parmi les bénéfices qu’il y a à créer une entité légale séparée :

  • Accès à davantage de fonds. Il existe des types de prêts, des lignes de crédit et des financements qui ne sont accessibles qu’aux entités commerciales. Par exemple des investisseurs potentiels vous apporteront des fonds en échange de parts dans le capital de votre entreprise. Vous ne pourrez pas proposer de parts si vous n’avez pas créé d’entité commerciale.
  • Solvabilité de l’entreprise. Votre entreprise peut posséder son propre historique de crédit et ses propres indices de solvabilité, qu’elle peut ensuite faire valoir pour emprunter de l’argent, ouvrir une ligne de crédit ou renégocier ses accords fournisseurs. L’historique de crédit de l’entreprise aidera à établir une séparation entre l’entreprise et son dirigeant. L’accès à des crédits d’entreprise ou des options de financement vous aidera à diriger votre entreprise et financer des améliorations sans avoir à puiser dans vos réserves personnelles.
  • Réductions potentielles d’impôts. Les chefs d’entreprise ont le choix de décider quand et comment ils seront payés. Ils peuvent être payés en tant que propriétaires de l’entreprise ou en tant qu’employés. Ce choix peut faire diminuer le montant de vos impôts personnels.
  • Vente future de l’entreprise. Si vous avez dans l’idée, un jour, de revendre votre entreprise, ce sera plus facile si vous avez créé une entité commerciale indépendante.
  • Professionnalisme. Vous apparaitrez plus professionnel si vous approchez vos fournisseurs, vos investisseurs, les institutions financières et les clients avec une entité commerciale.

Outre la décision de créer une entité commerciale pour votre entreprise, vous aurez à choisir entre différentes structures légales.

Choisir une structure légale d’entreprise

En tant que dirigeant d’une petite entreprise, vous aurez le choix entre plusieurs options lors de la création de votre entité commerciale. Certaines options vont associer vos responsabilités personnelles, financières et légales, à celles de votre entreprise alors que d’autres vous garantiront une séparation distincte. Trouver la structure qui vous convient, dépendra des lois et régulations locales. Vous pouvez consulter votre site internet gouvernemental, pour prendre connaissance des différentes options qui s’offrent à vous. Il peut être avisé de consulter un expert-comptable ou un avocat d’affaires, avant de choisir la structure légale de votre entreprise.

Chaque structure présente ses avantages et ses inconvénients. La meilleure option peut dépendre de votre situation financière et des objectifs de votre entreprise.

Partager

Exonération de responsabilité : aucun conseil juridique
Ce site fournit des informations d’ordre général aux fins de la création et de l’exploitation d’une entreprise. Les informations contenues dans ce site le sont à titre informatif uniquement et n’ont pas vocation à donner un conseil ou une opinion juridique. Les informations contenues dans ce site ne peuvent en aucun cas et dans aucune circonstance être lues, comprises ou considérées comme des conseils juridiques ou fiscaux. Il convient de ne prendre aucune décision en se basant sur les informations contenues dans ce site, et la responsabilité de Visa Inc. ne pourra en aucun cas être engagée en ce qui concerne toute action ou décision prise en raison des informations contenues dans le site, sous réserve de toute obligation légale de Visa Inc. Il convient que vous contactiez un avocat afin d’obtenir les conseils nécessaires pour répondre à vos problématiques juridiques ou fiscales propres, en ce compris toute procédure relative à votre entreprise existante ou potentielle.