Skip to Content
facebook facebook twitter twitter facebook facebook twitter twitter

Clés de la Réussite Entrepreneuriale

English  |  Español  |  Français  |  Arabic

EN  |  SP  |  FR

Glossaire

Grâce à la maîtrise de ces termes économiques, les dirigeants de petites entreprises pourront mieux se préparer à la gestion d’entreprise, à comprendre les pratiques optimales et construire un solide avenir financier pour leur entreprise.

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

A

Accord sur délais de paiement : Accord sur le délai dont dispose une entreprise pour payer un fournisseur après réception de la facture. Un délai de paiement à 30 jours, signifie que l’entreprise dispose de 30 jours, un délai à 60 jours donne 60 jours, etc.

Actif : Biens de valeur possédés par un individu ou une entreprise. L’actif d’une petite entreprise peut comprendre ses liquidités bancaires, ses stocks et ses équipements. Si l’entreprise est en attente de paiements (c’est à dire présente des comptes débiteurs), ceux-ci peuvent également être comptabilisés dans son actif.

Actifs fixes : Les actifs à long-terme qui ne sont pas facilement convertibles en liquidités. Il peut s’agir de bien immobilier, d’infrastructure physique et d’équipement.

Action ordinaire : Les propriétaires d’une corporation peuvent recevoir des actions ordinaires ou des parts de l’entreprise. Les actions représentent la portion de l’entreprise qu’ils possèdent. Par exemple si une entreprise dispose de 1000 parts et qu’une personne en possède 500, alors cette personne possède la moitié de l’entreprise. Aujourd’hui, l’actionnariat est suivi électroniquement, mais il fut un temps où les entreprises imprimaient des certificats d’actions. Les chefs d’entreprise peuvent vendre des actions de leur société pour lever des fonds.

Actionnaire : Une personne qui détient des parts d’une entreprise.

Actions : Aussi appelé « parts » ou « capitaux propres », ce type d’investissement confère la propriété partielle d’une entreprise aux investisseurs.

Actuaire : Un professionnel qui détermine la responsabilité annuelle des employés relativement au versement de pensions spécifiques.

Adéquation produit-marché : Lorsqu’une entreprise constate une bonne adéquation marché-produit, cela signifie que sa clientèle ciblée désire et a les moyens de s’offrir le produit qu’elle commercialise.

Affacturage : Une sorte d’avance sur facture. Dans ce cas, une entreprise remet ses comptes débiteurs ou ses factures non payées à une entreprise d’affacturage chargée de récupérer des fonds, moyennant des frais. Certaines entreprises utilisent cette méthode pour satisfaire leur besoin en trésorerie.

Assurance : Une assurance d’entreprise peut protéger l’entreprise contre une perte financière. En échange d’un paiement régulier de la prime d’assurance, l’entreprise sera dédommagée par l’entreprise d’assurance en cas de dégâts couverts par la police d’assurance. Par exemple, certaines polices d’assurance peuvent aider une entreprise à reconstruire un magasin suite à une inondation, couvrir le coût de produits endommagés et payer un dédommagement pour le chiffre d’affaire perdu pendant la fermeture du magasin.

Assurance en cas d’interruption d’activité : Assurance qui peut couvrir la perte de revenu d’une entreprise qui aurait subi un vol ou une catastrophe naturelle.

Assurance invalidité long-terme : Couverture qui assure une partie de son salaire à un employé qui aurait perdu l’aptitude à exercer son emploi pour une période de temps importante, suite à une maladie, une blessure ou un accident.

Assurance responsabilité civile générale : Cette couverture est destinée à aider à protéger votre entreprise dans l’éventualité où un tiers ou son bien, serait endommagé par votre entreprise ou sur le lieu de votre entreprise.

Assurance vie : Une assurance vie peut aider la famille, les partenaires ou les employés d’un chef de petite entreprise qui décèderait. Cette couverture peut participer au paiement des frais d’inhumation, aux dépenses courantes de la vie quotidienne, au remboursement des dettes, au financement des études de vos enfants et à la protection des régimes de retraite d’un conjoint.

Avance de trésorerie : Une somme d’argent accordée à une entreprise, en échange d’un pourcentage de ses ventes futures effectuées par cartes de crédit ou de débit. En général, les remboursements seront quotidiens ou hebdomadaires. Une avance de trésorerie est généralement une façon coûteuse d’emprunter de l’argent.

Avance sur factures : Contracter un emprunt sur la base de factures en attente de paiement.

Avoirs en banque : Argent détenu sur les comptes bancaires de l’entreprise.

Avoirs en caisse : Argent immédiatement disponible pour l’entreprise.

Authentification à deux facteurs (2FA) ou authentification forte du client : Il s’agit d’une mesure de sécurité appliquée à certains types d’opérations en ligne. Il peut vous être demandé d’effectuer une étape supplémentaire avant de pouvoir vous connecter sur votre compte depuis un nouvel appareil. Par exemple vous pourriez avoir à saisir un code de sécurité qui aurait été envoyé sur votre téléphone ou sur votre messagerie.

B

Base de données clients : Une liste de personnes ou entreprises avec lesquelles une entreprise fait affaire. Elle peut être utilisé pour entretenir une bonne communication avec les clients, et contient généralement des informations telles que les noms, emails et numéros de téléphone.

Bénéfices non distribués : Le montant du revenu net épargné par une corporation, en vue d’investissement pour des projets futurs. Une corporation a la possibilité de distribuer son revenu en accordant un dividende aux actionnaires, plutôt qu’en épargnant son bénéfice.

Bilan comptable : Une photographie des finances d’une entreprise. Le bilan comptable montre l’actif net de l’entreprise à un moment donné (l’actif net étant l’actif déduit de la valeur des dettes ou obligations de l’entreprise). L’actif net de l’entreprise est aussi appelé capitaux propres ou capital actionnarial. C’est la différence entre l’actif et l’ensemble des dettes.

Bilan de trésorerie : Bilan financier qui reflète la trésorerie d’une entreprise sur une certaine période de temps. Un suivi des bilans de trésorerie aidera les dirigeants d’entreprises, à gérer l’argent de leur entreprise.

Bilan financier : Un rapport de l’activité financière d’une entreprise, souvent présenté sous forme d’une feuille de calcul. Les trois bilans financiers majeurs d’une entreprise sont : le compte de résultat, le bilan comptable et le bilan de trésorerie.

Bon de commande : Un document qui donne la confirmation officielle d’une commande passée par un acheteur qui s’engage à payer le vendeur pour la vente d’un produit ou service spécifique, dans le futur.

Bootstrapping/Autofinancement : Financer une entreprise par ses propres économies et ressources, ce qui évite au propriétaire de l’entreprise d’avoir à payer des frais de financement ou d’intérêts et lui laisse un contrôle total sur l’entreprise.

Budget : Un budget est un outil financier de suivi de vos dépenses et recettes.

Business-angel : Ce sont des investisseurs individuels qui vont plutôt aider des entreprises qui se créent en accordant des montants d’investissements modestes (moins de 100 000 USD. Les business-angels peuvent aussi demander des parts de l’entreprise dans laquelle ils investissent, mais souvent, ils ont un rôle moins actif au sein de cette entreprise que d’autres types d’investisseurs (comme les capitaux-risqueurs).

Business plan : Un business plan est un document écrit qui constitue une feuille de route pour votre entreprise. Il donnera les grandes lignes de votre entreprise, ses finances, ses produits et services ainsi qu’ une analyse de son secteur d’activité et de ses concurrents. Un business plan peut aider les chefs d’entreprise à planifier l’avenir et peut s’avérer indispensable lors de la demande d’un prêt.

C

Cadre de travail collaboratif : Une méthode de travail au sein de laquelle les employés collaborent afin d’atteindre un objectif commun et se sentent investis dans le succès de l’entreprise.

Calendrier de versement de la paie : Calendrier qui indique à quelle fréquence les employés sont payés.

Capital, Capitaux propres : En affaires, capital est synonyme de propriété, et quelqu’un qui détient des capitaux propres d’une entreprise, détient une partie de cette entreprise. Deux partenaires commerciaux qui détiennent des parts égales d’une entreprise, ont tous deux le même montant de capitaux propres de l’entreprise. Si l’entreprise est une corporation, les capitaux propres des propriétaires sont appelés capitaux propres des actionnaires, et chaque actionnaire reçoit des parts ou des actions. Quelqu’un qui possède la moitié des actions d’une entreprise, possède la moitié de l’entreprise.

Capital initial : L’investissement initial nécessaire au lancement d’une activité. Cet investissement inclut l’achat d’équipements et de fournitures, le recrutement d’employés, la location d’espace, le paiement de licences et toutes autres dépenses relatives à l’activité.

Capital-risqueur : Les capitaux-risqueurs offriront un montant de fonds plus important aux entreprises déjà existantes en échange de parts et d’un rôle actif dans l’entreprise. Généralement, les capitaux-risqueurs investissent dans des entreprises qui ont un potentiel de croissance rapide, et qui potentiellement peuvent dégager des millions de dollars chaque année.

Carte de crédit : Carte de paiement reliée à un compte comportant une limite de crédit. Vous pouvez effectuer des achats avec une carte de crédit tant que votre balance reste en deçà de votre limite de crédit, vous payerez pour ces achats ultérieurement. Sans le paiement intégral de votre balance à la date échéance, la balance restante sera transférée sur la période suivante et vos intérêts augmenteront.

Charges d’exploitation : Les coûts récurrents liés au fonctionnement d’une entreprise, tels que salaires, loyers et frais d’énergie.

Charges constatées d’avance : Il peut s’agir de produits ou services achetés par une entreprise mais non consommés dans leur intégralité. Par exemple, une entreprise peut payer en avance une assurance ou des services juridiques.

Charges sociales : Des taxes qu’employeurs et employés ont à payer, elles sont souvent liées aux salaires.

Chiffre d’affaire : Somme d’argent gagnée par une entreprise pendant une période de temps spécifique. C’est le revenu brut duquel sont déduits les coûts pour déterminer le revenu net. Le chiffre d’affaires est calculé en multipliant le prix de vente des biens ou services par le nombre d’unités vendues. Le chiffre d’affaires est aussi appelé ventes sur un compte de résultat.

Comptes créditeurs : L’argent que votre entreprise doit à d’autres personnes ou entreprises.

Comptes débiteurs : L’argent que d’autres personnes ou entreprises doivent à votre entreprise pour des biens et services qui leur ont été livrés.

Compte de résultat : C’est l’un des trois bilans financiers, utilisé pour reporter la santé financière d’une entreprise sur une période comptable spécifique - les deux autres étant le bilan comptable et le bilan de trésorerie. Aussi appelé bilan des pertes et profits, le compte de résultat donne un aperçu des recettes et dépenses au cours d’une période de temps particulière.

Congé pour deuil : Jours de congé donnés à un employé suite au décès d’un proche, souvent un membre de sa famille.

Conseil d’Administration : Pour de petites entreprises, il s’agit d’un groupe de personnes reconnues qui apportent leurs idées et opinions afin de guider et superviser une organisation. Pour de plus grandes entreprises, ce groupe de personnes est élu par les actionnaires de l’entreprise pour les représenter.

Contributions avant impôts : Versements effectuées sur un plan de retraite avant paiement des impôts sur le revenu.

Corporation : Aux États-Unis, les corporations ont des droits similaires à ceux des particuliers. Au même titre qu’un individu, elles peuvent acheter un terrain, commettre des délits et être attaquées en justice par d’autres. Les chefs de petites entreprises peuvent souhaiter créer une corporation pour séparer leurs finances et leur responsabilité individuelle de celles de l’entreprise.

Coût des marchandises vendues : Le coût de main d’œuvre et de matières premières utilisées pour fabriquer un produit ou fournir un service.

Coûts directs de main d’œuvre : Les coûts totaux de main d’œuvre associés à la fabrication d’un produit spécifique ou d’un service. Ils incluent les dépenses de l’entreprise en matière de bénéfices employés, tels que l’assurance santé et les charges salariales.

Coûts indirects : Dépenses d’entreprise, telles qu’un loyer, qui participent au fonctionnement de l’entreprise mais n’ont pas de lien direct dans la création ou l’offre d’un produit ou service.

Coûts ou dépenses d’entreprise : Ce sont tous les coûts associés au fonctionnement de l’entreprise. Ils peuvent inclure les frais fixes, qui ne changent pas d’un mois à l’autre, tels que loyer, salaires et assurances. Beaucoup d’entreprises ont également des dépenses variables, qui varient d’un mois à l’autre, telles que primes salariales ou fournitures.

Crédit d’entreprise : Il s’agit d’un crédit contracté au nom d’une entreprise. Le fait que l’entreprise ait un bon indice de solvabilité aidera son chef d’entreprise à contracter des emprunts ou ouvrir des lignes de crédit, avec des conditions intéressantes, à économiser en matière d’assurance, et même à négocier avec les fournisseurs.

Crédit-vendeur : Avec un crédit-vendeur, l’acheteur ne doit avancer qu’une partie du prix d’achat d’une entreprise déjà existante, puis rembourser au vendeur le restant du prix de vente auquel s’ajoutent des intérêts.

D

Délégation : Lorsqu’un chef d’entreprise confie la réalisation d’un projet ou d’une tâche à d’autres employés.

Dépenses : Sommes d’argent dépensées par une entreprise. De nombreuses entreprise ont une variété de dépenses ponctuelles, telles que les dépenses d ‘équipement, et des dépenses récurrentes telles que les charges ou loyers.

Dépense en capital : Aussi connue sous le nom de capex, il s’agit du montant dépensé par une entreprise pour acheter, maintenir ou moderniser des actifs physiques qui vont être utilisés par l’entreprise pendant plus d’une année. Acheter ou rénover : un bâtiment, du mobilier ou des équipements de bureau sont des exemples de dépenses en capital.

Dépôts : Une somme d’argent placée ou gardée sur un compte bancaire.

Dépôt de bilan : Un dépôt de bilan est une procédure légale qui autorise un individu ou une entreprise à effacer ses dettes ou bien à négocier de nouveaux arrangements de paiement auprès de ses créanciers. La procédure de dépôt de bilan est enclenchée par une demande provenant, le plus souvent, du débiteur, plus rarement, celle-ci provient de ses créanciers. Tous les biens constituant l’actif du débiteur sont répertoriés et valorisés, ils peuvent être utilisés pour rembourser une partie de la dette.

Dépréciation : Une dégradation de la valeur d’un actif au cours du temps.

Dettes long-terme : Des dettes qu’une entreprise mettra plus d’une année à rembourser. Une dette peut signifier le montant dû sur un crédit ou une ligne de crédit. Certaines entreprises parlent de dette pour tout type d’obligation financière, incluant des bénéfices dus aux employés ou des garanties de produit.

Dividendes : Un paiement émis par une corporation envers ses actionnaires (i.e. propriétaires. Dans le cas d’une petite entreprise, les dividendes sont souvent payés à partir des profits nets de l’entreprise.

Dossier de crédit : Les bureaux d’information sur le crédit récoltent et répertorient, au sein de dossiers de crédit, des informations concernant des individus ou entreprises ayant recours au crédit. Ces dossiers enregistrent l’historique des remboursements de vos dettes. Avant d’accorder un prêt, de nombreux créanciers se penchent sur les dossiers de crédit. Ces dossiers sont utilisés pour évaluer la solvabilité des clients.

Dossier de crédit d'entreprise : Les bureaux d'information sur le crédit recueillent et organisent des informations provenant de diverses entreprises, dont l'historique de leurs paiements de factures. Une entreprise peut acheter le dossier de crédit d'une autre entreprise avant de décider de lui prêter des fonds ou de travailler avec elle.

Due diligence ou diligence raisonnable : Les étapes pratiques suivies par un acheteur potential ou un investisseur pour se renseigner sur une entreprise. Il s’agit en général d’une investigation ou d’un audit.

E

Écrémage : Politique de prix consistant à fixer un prix élevé pour le baisser ensuite au fil des évolutions du marché.

Emprunt : Une somme d’argent qu’une entreprise emprunte et s’engage à rembourser. Les entreprises peuvent contracter des emprunts auprès des banques, ou auprès d’organismes de crédit, de crédit en ligne ou de micro-crédit.

Entité juridique commerciale : Une organisation créée par une ou plusieurs personnes. Une entité juridique commerciale peut être légalement séparée des personnes qui l’ont créée ou qui la font fonctionner. De ce fait, l’entité dispose de ses propres actifs et passifs.

Entreprise unipersonnelle : C’est le statut par défaut pour une personne qui dirige une activité sans avoir créé une entité légale pour son entreprise. Dans le cas d’une entreprise unipersonnelle, il n’y a aucune distinction légale entre l’entreprise et son propriétaire. Par conséquent, le dirigeant de l’entreprise peut être personnellement responsable de toute dépense, dette ou poursuite juridique à l’encontre de l’entreprise.

Estimations d’impôts : Les travailleurs indépendants peuvent avoir à estimer les montants d’impôts à payer, au moins quatre fois par an, si le paiement de leur impôt sur le revenu n’est pas déjà retenu sur leur salaire.

F

Facture : Elle est remise au client au moment où il achète un produit ou service. Il peut aussi s’agir d’une demande de paiement émise par un fournisseur, à qui des produits et services ont été achetés.

Financement participatif : Certaines entreprises récupèrent des fonds grâce au financement participatif, qui consiste à récolter des donations ou des investissements provenant de diverses personnes - souvent en ligne. Il existe trois principaux types de financement participatif :

  • Les donations, lorsque d’autres investissent dans votre entreprise sans rien en attendre en retour.
  • Les donations contre récompense, lorsque les personnes ayant donné reçoivent une récompense, comme un échantillon de produit, lorsque l’ensemble des fonds nécessaires sont réunis.
  • Les donations contre capital, lorsque chaque investisseur acquiert, en échange, une part de la nouvelle entreprise.

Fonds de secours : Somme d’argent économisée par un dirigeant d’entreprise pour couvrir des coûts imprévus, qui sont inévitables dans la gestion d’une entreprise.

Fonds propres : Pour de petites entreprises, qui ne sont pas des corporations, les capitaux propres ou « actifs net » représentent l’ensemble des actifs de l’entreprise déduit des dettes. Dans le cas des corporations, il s’agit des capitaux propres.

Franchise : Somme que vous avez à payer avant même que votre assurance commence à couvrir vos frais.

G

Garantie financière : Quelque chose offert en gage de sécurité lors d’une demande d’emprunt. Le créancier a la possibilité de saisir la garantie financière au cas où l’emprunteur serait incapable de rembourser l’emprunt. Par exemple, si vous empruntez de l’argent pour acheter un véhicule, le créancier peut saisir le véhicule si vous ne remboursez pas l’emprunt.

Garantie personnelle : Un contrat qu’un chef d’entreprise peut avoir à signer lorsqu’il emprunte de l’argent pour son entreprise. La garantie personnelle rend le chef d’entreprise responsable des dettes de la société si celle-ci ne peut rembourser l’emprunt.

Guide de l’employé : Un guide offert par certaines entreprises pour présenter leur mission, leurs procédures de fonctionnement, les avantages et règles qui s’appliquent aux employés.

H

Heures supplémentaires : Heures travaillées au-delà des heures pour lesquelles un employé est payé. Elles sont généralement payées à un taux une fois et demi supérieur au taux des autres heures et sont régulées nationalement, régionalement et/ou localement.

I

Indicateur de performance clé (KPI) : une mesure de performance pour évaluer comment réussit une entreprise, un produit ou un service.

Indice de crédit ou de solvabilité d’une entreprise : il existe de nombreux indices calculés à partir d’informations contenues dans le bilan d’entreprise. Généralement un indice élevé signifie une meilleure solvabilité pour l’entreprise et facilitera l’obtention de bonnes conditions pour obtenir un prêt ou ouvrir une ligne de crédit.

Intérêt : Le coût inhérent à l’emprunt. Les entreprises peuvent avoir à payer des intérêts sur un emprunt ou une ligne de crédit.

Intérêt composé : Intérêt calculé sur le capital principal, ainsi que sur les intérêts accumulés au cours des périodes précédentes. Souvent décrit comme « intérêt des intérêts », l’intérêt composé est l’une des raisons qui pousse les experts à recommander aux individus d’épargner pour leur retraite le plus tôt possible.

Inventaire des stocks : Nombre de produits présents dans les magasins et entrepôts d’une entreprise. Il peut s’agir de produits finis, de produits en cours de fabrication ou de matières premières. Suivre le niveau des stocks est primordial pour la gestion des coûts, le bon fonctionnement de l’entreprise et la détection des vols.

J

Jugement : Décision d’une cour de justice suite à une poursuite judiciaire. En cas de défaut de paiement d’une dette, un créancier peut vous poursuivre en justice et obtenir un jugement de la cour. Ce jugement peut autoriser le créancier à demander à votre employeur le prélèvement sur votre salaire de la somme à rembourser, ou à demander à votre banque le prélèvement de la somme directement sur vos comptes en banque.

L

L’approche PEPS : Avec l’approche premier entré, premier sorti (PEPS), une entreprise tente d’écouler ses stocks dans l’ordre où elle les a constitués. En procédant ainsi vous éviterez de vendre des produits trop anciens qui peuvent être abîmés ou périmés.

La publicité au coût par mille (CPM) : Aussi connue comme publicité au coût par impression (CPI), ce type de publicité exige un paiement de la part de l’entreprise chaque fois que sa publicité a été affichée mille fois sur internet ou via des média sociaux, peu importe si les personnes qui l’ont vue ont cliqué dessus ou non.

La publicité au paiement par clic (PPC) : Publicité diffusée sur des moteurs de recherches ou d’autre sites. Une entreprise paye un service PPC pour que sa publicité apparaisse lorsque les utilisateurs recherchent un certain mot clé ou une phrase, ou regardent une page dont le contenu est proche. L’entreprise paiera à chaque fois qu’un utilisateur clique sur son annonce publicitaire.

Le bilan des pertes et profits : C’est l’un des trois indicateurs financiers importants qui permettent d’évaluer la performance financière des entreprises - les deux autres étant le bilan comptable et le bilan de trésorerie. Un bilan des pertes et profits, aussi appelé compte de résultat ou résultat net ou simplement CR, peut vous aider à évaluer les revenus et dépenses de votre entreprise au cours d’une période de temps donnée.

L’ endettement : L’ensemble des sommes que doit payer une entreprise à d’autres personnes ou d’autres entreprises.

Le taux d’endettement : Le taux d’endettement est une mesure financière qui rapporte le total des mensualités liées aux emprunts d’un individu à son revenu brut.

M

Marge brute : Chiffre d’affaire déduit du coût des biens vendus.

Marge de contribution : Le prix de vente de votre produit, diminué du coût de fabrication du produit. S’il vous coûte 5 USD de fabriquer un produit que vous vendez 13 USD, votre marge de contribution s’élève à 8 USD.

Masse salariale brute : L’ensemble des montants dépensés pour payer les employés, avant toute retenue fiscale ou sociale.

Matières premières : Matériaux utilisés par une entreprise pour fabriquer un produit. Si on s’intéresse au seuil de rentabilité, le terme de matières premières peut faire référence au coût des matières premières nécessaires pour la fabrication d’un produit spécifique.

Méthode d’engagement : Méthode comptable qui consiste à noter les transactions immédiatement après une vente ou un achat. Par comparaison, la méthode de trésorerie consiste à noter les transactions lorsque les fonds sont reçus ou les dépenses payées.

Méthode de trésorerie : Méthode comptable qui consiste à noter les transactions lorsque les fonds sont reçus ou les dépenses payées. Par comparaison, la méthode d’engagement consiste à noter les transactions immédiatement après une vente ou un achat.

Mentor : Un conseillé de confiance et expérimenté.

N

Nom de domaine : Une adresse de site internet, aussi connue sous le nom d’URL. Un nom de domaine est la forme lisible d’une adresse IP. En réalité, c’est ce que vous devez saisir dans la barre de recherche d’un navigateur internet pour être redirigé vers un site, tel que www.practicalbusinessskills.com.

O

Objectifs SMART : Des objectifs SMART sont spécifiques, mesurables, atteignables, réalistes et temporellement définis. Fixer des objectifs SMART, peut aider les entreprises à réussir.

Obligations : Un emprunt typiquement contracté par des corporations ou des gouvernements. L’emprunteur peut avoir à payer des intérêts au prêteur tout au long de la durée de l’emprunt, puis rembourse le montant initial au terme de l’emprunt, lorsque l’obligation est « échue ».

Opération de crédit : opération reportée sur votre dossier de crédit, ou celui d’une entreprise, à chaque fois que vous avez recours à un crédit. Il peut s’agir d’opérations sur votre carte de crédit, d’un prêt ou d’un crédit vendeur.

Optimisation pour moteur de recherche (SEO) : Technique marketing qui consiste à optimiser le contenu d’un site pour s’assurer qu’il sera trouvé par tout client recherchant en ligne. Les moteurs de recherche regroupent et classent les sites internet selon leur contenu et le nombre de fois où un internaute clique dessus. Utiliser des techniques de SEO, peut aider à s’assurer qu’un client trouve une entreprise et interagisse avec le contenu de son site ou sa page de ventes.

Organigramme : Un organigramme donne les grandes lignes de la structure d’une entreprise et mentionne le rôle de chaque employé et identifie leur(s) supérieur(s) hiérarchiques(s).

P

Package de rémunération : La combinaison de la rémunération et des avantages tels que l’assurance santé, les congés payés, les options sur actions, qu’un employeur offre à un employé potentiel.

Paie : Processus de paiement des employés, comprenant montant et calendrier de paie.

Paiement au propriétaire : Versements effectués au bénéfice du propriétaire d’une petite entreprise (qui n’est pas une corporation) à partir des profits de l’entreprise.

Partenariat : Une entité juridique qui appartient au moins à deux personnes. Il existe plusieurs types de partenariats, le partenariat général (GP), le partenariat limité (LP) et le partenariat à responsabilité limitée (LLP). Chacun offre différents niveaux de protections légales et financière aux propriétaires de l’entreprise ou au investisseurs.

Passif circulant ou courant ou à court-terme : Les dettes ou obligations, incluant les salaires, les taxes et les comptes créditeurs. Le passif circulant est habituellement dû dans un délai d’une année.

Passif : Les dettes non payées dues par l’entreprise à un individu ou une autre entreprise. Il peut s’agir de taxes non payées, d’emprunts, d’intérêts ou de rémunérations d’employés qui sont dues. Un paiement reçu en avance, pour un produit ou service peut aussi être un passif, puisque vous pourriez avoir à rendre l’argent dans le cas où l’achat est annulé ou si vous êtes incapable de fournir le produit ou service.

Période de paie : Période récurrente pendant laquelle les heures travaillées par les employés sont suivies et rémunérées.

Prévisions de Pertes et Profits : Une projection de la somme d’argent qu’une entreprise espère engranger en vendant ses produits ou services, et du montant du profit qu’elle espère réaliser sur ces ventes.

Phishing: Lorsque des fraudeurs prétendant être une personne, une entreprise ou un email fiable, contactent quelqu’un dans le but de voler des informations qui lui sont personnelles.

Plafond de crédit : Somme maximale d’argent qui peut être empruntée grâce à une carte de crédit, une ligne de crédit ou un crédit ponctuel.

Planification de la retraite : Un plan qui illustre les mesures à prendre par un chef d’entreprise ou un employé pour s’assurer de revenus suffisants une fois qu’il arrêtera de travailler.

Plan de succession : Un plan pour vous remplacer en tant que chef d’entreprise, au moment où vous quitterez votre entreprise ou prendrez votre retraite.

Police d’assurance pour chef d’entreprise : Une police d’assurance qui combine nombre d’options d’assurance typiquement proposées aux petites et moyennes entreprise.

Position de trésorerie : Argent qu’une entreprise possède sur ses comptes bancaires et autres éléments de l’actif qui peuvent facilement être vendus contre liquidités. Une position de trésorerie favorable, permet à une entreprise de payer ses dépenses tout en gardant de l’argent à investir dans des opportunités économiques.

Prestations externes / Sous-traitance : Montants payés pour des travaux réalisés par des sous-traitants, ou autres entreprises.

Prime : Montant payé par une entreprise pour contracter une police d’assurance.

Principal du prêt/capital : Le montant total emprunté. Cependant le montant reçu peut être amendé par des frais.

Prix de pénétration : Tarification consistant à fixer un prix initial bas, pour pénétrer un marché concurrentiel, et l’augmenter par la suite.

Prix indexé sur la concurrence : Lorsqu’une entreprise fixe ses prix en fonction de ceux de la concurrence.

Prix psychologique : Une entreprise pratique un prix psychologique lorsqu’elle propose des produits à 99 centimes plutôt qu’à 1 dollar. Pour certains consommateurs ce prix peut s’avérer plus attractif.

Processus d’accueil : Le processus qui consiste à former un nouvel employé aux produits et procédures d’une entreprise.

Produit d’appel : Un produit vendu par une entreprise à un prix très compétitif, parfois en dessous du coût de revient, pour attirer des consommateurs qui pourraient acheter des produits plus profitables à l’entreprise.

Profit net : Aussi appelé revenu net, profit et profit net après taxes. C’est l’ensemble des sommes gagnées par une entreprise après paiement de l’ensemble de ses dépenses.

Profit net avant taxes : C’est le profit de l’entreprise déduit des coûts de fonctionnement avant paiement des taxes fédérales, d’État et locales. Aussi appelé profit avant taxes.

Projections financières : Une prédiction des futures dépenses et recettes de l’entreprise.

Proposition de mission : Une proposition qui explique ce qu’offre une entreprise, par quels moyens elle va le faire et qui va en bénéficier. Elle contient la valeur essentielle globale de votre produit ou service.

Proposition de valeur : C’est une promesse qui explique combien le produit ou service offert par une entreprise est supérieur à celui offert par la concurrence. La proposition de valeur énonce les avantages uniques de votre offre, et explique au consommateur pourquoi il devrait acheter votre produit plutôt qu’un autre.

Proposition de vision : Une proposition de vision décrit l’ambition de votre entreprise et ce qu’elle souhaite offrir à ses consommateurs. Elle doit être concise, facile à mémoriser, motivante, ancrée dans vos valeurs et parler de l’avenir. Elle peut aussi permettre d’attirer et motiver de futurs employés.

Publicité : Une façon de communiquer avec les consommateurs au sujet d’un produit ou service. La publicité est un aspect du marketing et correspond à un message que vous payez et dont le but est de déclencher des ventes. La publicité peut être de courte durée ou être diffusée en continu, mais, de façon générale, elle demande un investissement financier.

R

Régime de retraite à prestations déterminées : Type de plan de retraite au sein duquel un employeur promet un montant de pension versée. Le montant est calculé en fonction de l’historique des rémunérations de l’employé, de son ancienneté et de son âge.

Registre des ventes : Ce registre doit préciser les ventes par jour, par semaine et par mois, y compris la date, le type de produit ou service et le montant de chaque vente.

Remboursement du capital emprunté : Remboursement du prêt qui vient en déduction du capital restant dû.

Remboursement sur carte : Lorsqu’un client conteste une transaction effectuée avec sa carte et que la transaction lui est remboursée.

Résumé opérationnel : Une portion du business plan qui fournit un aperçu de l’entreprise , de son secteur d’activité et de son potentiel.

Retour sur investissement (RSI ou ROI) : Pourcentage de gains ou de pertes enregistrés par une entreprise par rapport à un investissement initial. Formule de calcul : ROI = (Gains ou Pertes / Coût initial)*100.

Revenu net : Aussi appelé profit net, ou simplement profit, c’est l’ensemble des sommes gagnées par une entreprise après paiement de l’ensemble de ses dépenses.

Revenu minimum : La rémunération minimale qu’un employeur est en droit d’offrir à ses employés selon les lois locales, régionales, nationales en vigueur.

S

Salaire : Somme d’argent ou compensation financière versée à un employé, par un employeur, en contrepartie d’un travail fourni.

Segment de marché : Un groupe de consommateurs ayant en commun une ou plusieurs caractéristiques. Ce terme est souvent employé lorsqu’une entreprise prévoit ses stratégies marketing et publicitaire.

Seuil de rentabilité : Il est atteint lorsque les ventes d’une entreprise couvrent ses coûts. Le seuil de rentabilité peut être calculé en nombre de produits que l’entreprise doit vendre, ou en somme d’argent que l’entreprise doit réaliser à partir de ses ventes.

Solde de trésorerie négatif : Lorsque les flux de liquidités sortant d’une entreprise sont supérieurs à ceux y entrant. Présenter un solde de trésorerie négatif peut signifier que l’entreprise va avoir des problèmes pour payer ses futures dépenses.

Solde de trésorerie positif : Lorsque les flux de trésorerie entrant (ventes) sont supérieurs à ceux sortant (dépenses).

T

Tarification « cost-plus » : Une méthode qui détermine les prix de vente en calculant les dépenses de l’entreprise pour la fabrication d’un produit, et en les majorant d’un montant de profit.

Taux de marge de contribution : pour calculer la marge de contribution en pourcentage, divisez-la par le prix de vente du produit. Si vous vendez un produit 13 USD et votre marge de contribution s’élève à 8 USD, votre ratio de marge de contribution est 8 / 13 = 61,54%.

Taxes d’accise : Certaines entreprises font payer des taxes aux consommateurs pour les reverser ensuite. Par exemple, si vous vendez du carburant, des cigarettes ou de l’alcool, vous devrez inclure le montant de la taxe au prix de vente du produit et reverser le montant de cette taxe au niveau local, ou aux instances gouvernementales de l’État ou fédérales.

Taxes dues : La somme totale des taxes qu’une entreprise devra payer au cours de l’année.

Taxes FICA/Charges salariales : Les entreprises doivent retenir les cotisations Sécurité Sociale et Medicaire sur les salaires et les reverser à l’IRS au cours de l’année. Combinées, ces cotisations sont appelés taxes FICA (Federal Insurance Contributions Act) / charges salariales. Pour des employés à salaires élevés, il peut y avoir une retenue Medicaire additionnelle et des obligations de paiements complémentaires.

Trésorerie : La totalité des flux de liquidités et équivalents, entrant ou sortant d’une entreprise.

U

Une ligne de crédit : elle donne, à l’entreprise, la possibilité d’emprunter de l’argent jusqu’à un certain plafond pré-approuvé. Disposer d’une ligne de crédit permet d’emprunter rapidement de l’argent en cas d’urgence.

V

Valeurs de l’entreprise : Une liste de caractéristiques essentielles qui décrivent votre entreprise. Vos valeurs définissent la façon dont vous souhaitez que votre entreprise soit vue, que vos employés se sentent et soient traités, ainsi que la façon dont l’entreprise espère avoir un impact dans sa communauté.

Ventes : Somme gagnée par la vente de produits ou services, aussi appelée revenu.

Ventes éclairs : Ventes de courte durée, destinées à créer un sentiment d’urgence chez les consommateurs. Typiquement, les ventes éclairs visent un large éventail de clientèle, se caractérisent par des prix bas et sont supportées par un large stock de produits afin de pouvoir répondre à la demande consommateur.

Partager

Exonération de responsabilité : aucun conseil juridique
Ce site fournit des informations d’ordre général aux fins de la création et de l’exploitation d’une entreprise. Les informations contenues dans ce site le sont à titre informatif uniquement et n’ont pas vocation à donner un conseil ou une opinion juridique. Les informations contenues dans ce site ne peuvent en aucun cas et dans aucune circonstance être lues, comprises ou considérées comme des conseils juridiques ou fiscaux. Il convient de ne prendre aucune décision en se basant sur les informations contenues dans ce site, et la responsabilité de Visa Inc. ne pourra en aucun cas être engagée en ce qui concerne toute action ou décision prise en raison des informations contenues dans le site, sous réserve de toute obligation légale de Visa Inc. Il convient que vous contactiez un avocat afin d’obtenir les conseils nécessaires pour répondre à vos problématiques juridiques ou fiscales propres, en ce compris toute procédure relative à votre entreprise existante ou potentielle.