Skip to Content
facebook facebook twitter twitter facebook facebook twitter twitter

Clés de la Réussite Entrepreneuriale

English  |  Español  |  Français  |  Arabic

EN  |  SP  |  FR

Services bancaires

L’une des premières choses que vous ferez certainement juste après la création de votre entreprise sera d’ouvrir un compte bancaire. Un compte d’entreprise vous permettrait de gérer séparément vos affaires personnelles et vos affaires commerciales, rendrait aussi plus facile le suivi de vos comptes d’entreprise, et protégerait vos finances personnelles au cas où votre entreprise rencontrerait des difficultés. Il ne faut pas oublier aussi qu’un compte d’entreprise peut vous faire gagner du temps quand le moment est venu de préparer vos déclarations d’impôt respectives.

Services bancaires

L’ouverture d’un compte bancaire spécifique à votre entreprise simplifiera la gestion de vos registres commerciaux mais pourrait aussi être :

  • Une étape obligatoire pour recevoir des paiements non-liquides
  • Un lieu sûr pour vos liquidités
  • Un potentiel de services et d’avantages pour votre entreprise

Il est important que les propriétaires de petites entreprises se rendent compte du potentiel d’assistance offert par les services bancaires. Vous trouverez ci-dessous, une présentation générale des différents types de comptes et la gamme de services offerts. Vous apprendrez aussi comment comparer les divers types de comptes, et les démarches nécessaires pour ouvrir un compte commercial.

Prestations et avantages bancaires courants au service des entreprises

Les institutions financières proposant des comptes commerciaux peuvent aussi vous donner la possibilité de souscrire à un prêt commercial, un financement par crédit, ou des cartes de crédit. Ces différentes options de crédit aux entreprises pourraient faciliter la gestion de vos finances. Il faut toutefois rester prudent en matière d’emprunt. Soyez sûr d’avoir un projet solide concernant l’affectation de l’argent que vous allez emprunter, et la manière dont vous allez rembourser.

Il est également possible que vous ayez besoin d’ouvrir un compte d’entreprise afin d’accepter des paiements non liquides via des cartes de crédit ou de débit. La banque avec laquelle vous allez ouvrir votre compte pourra certainement vous aider à accepter des cartes de paiement. Il vaudrait toutefois mieux pour vous, que vous compariez vos options et décidiez quel prestataire de services vous fera payer les frais les moins élevés.

Choix d’une institution financière

Avant d’ouvrir votre compte d’entreprise, comparez les offres des différentes banques ou coopératives de crédit de votre région mais aussi des banques en ligne, cela vous permettra de choisir l’institution et les produits les mieux adaptés à votre entreprise.

Comptes courants et comptes épargne
Tout comme pour les comptes personnels, une entreprise peut ouvrir un compte courant ou un compte épargne. Le compte courant permet de recevoir des paiements et régler des dépenses de fonctionnement (comme l’achat de fournitures ou la rémunération des employés).

Le compte épargne servira pour votre épargne à long-terme destinée à vos projets. Même les petites entreprises dont la marge de manœuvre financière est limitée, peuvent se constituer progressivement un fonds de secours pour pouvoir affronter des situations difficiles.

Ouvrir un compte séparé pour votre épargne pourrait vous aider à résister de dépenser cet argent pour des dépenses courantes. En outre, les comptes épargne offrent souvent un taux d’intérêt plus élevé qu’un compte courant, et vous permettrait de faire fructifier vos économies.

Comparer vos options
Même si la banque où se trouve votre compte personnel propose aussi des comptes commerciaux, ce serait une bonne idée de vous renseigner auprès d’autres banques, pour savoir si les offres de votre banque conviennent bien à votre situation. Il est possible qu’après comparaison, vous vous rendiez compte que les options d’une autre institution financière sont mieux adaptées.

Vous trouverez ci-dessous une liste des éléments importants à prendre en compte au moment de choisir parmi les différents types de compte :

  • Nombre limité de transactions mensuelles ou autres exigences : Certains comptes commerciaux comprennent des frais liés à certains critères : nombre de transactions effectuées, de chèques rédigés ou déposés ou encore le volume de liquide déposé mensuellement. Essayez de trouver un compte qui remplissent vos exigences sans avoir de frais spécifiques.
  • Autres frais : Il arrive que les comptes commerciaux aient d’autres frais associés, tels que les frais de tenue de compte si votre solde journalier ou mensuel se situe en deçà d’un montant minimum, ou des frais de retrait de liquide à un guichet automatique. Ces frais sont parfois contournables, mais il est important que vous en ayez connaissance pour mieux éviter des coûts imprévus.
  • Options : Il existe une large gamme d’options et de services pour chaque type de compte. À titre d’exemples : la possibilité de déposer un chèque via son portable, l’accès à une application bancaire, ou la possibilité de relier votre compte personnel au logiciel de comptabilité de votre entreprise.
  • Taux d’intérêt : Vous pouvez recevoir des intérêts sur un compte courant ou un compte épargne, toutefois il faut savoir que les comptes épargne offrent généralement des taux d’intérêt plus élevés. Il vous faudra bien sûr comparer les taux en vigueur pour les deux types de comptes dans diverses banques.
  • Accès à votre compte : Si votre activité nécessite d’avoir un accès régulier à des billets en petites coupures, il serait plus pratique pour vous d’avoir une agence à proximité. Cette proximité d’accès facilitera votre vie quotidienne. Par conséquent n’oubliez pas de prendre en considération l’emplacement de votre agence, ses horaires et la possibilité d’accéder à votre compte en ligne.

Services bancaires en ligne et à partir de votre portable

Nombreuses sont les banques qui disposent d’un service d’accès en ligne et d’une application pour smartphone. Une fois que vous aurez votre compte en ligne, vous pourrez facilement vérifier votre solde, effectuer des transferts de banque à banque et des paiements en ligne.

L’accès en ligne est un outil précieux pour tenir vos comptes aussi à jour que possible. Beaucoup de systèmes comptables et de gestion de paie peuvent être reliés à vos comptes bancaires en ligne, vous permettant ainsi de partager et de recevoir facilement de l’information. L’interconnexion de l’ensemble de vos systèmes pourraient amplement simplifier la gestion de vos finances commerciales, ainsi que de vos impôts.

Il y a aussi l’option des comptes bancaires strictement accessibles en ligne, qu’il ne faut pas écarter comme alternative à un compte rattaché à une agence bancaire. Ces banques en ligne n’ont pas besoin d’ouvrir et de gérer des succursales, ce qui leur permet de limiter les coûts et de transférer une partie de cette économie à leurs clients, par exemple en limitant les frais bancaires. Ces banques offriront peut-être aussi un taux d’intérêt plus élevé sur les comptes épargne, ou d’autres intérêts ou avantages concernant les comptes courants.

Vous n’aurez certes pas la possibilité de vous adresser à un banquier en personne, ou de bénéficier des services proposés aux entreprises par les agences tels que l’encaissement en liquide ou l’accès à des billets en petite coupure. Si vous n’avez pas besoin de ce type de services, un compte bancaire strictement en ligne peut tout à fait vous convenir.

Une autre possibilité est d’utiliser deux types de comptes, en ouvrant un compte courant auprès d’une banque de votre quartier, mais aussi un compte épargne via une banque en ligne, bénéficiant ainsi de frais minorés et de taux d’intérêt supérieurs.

Assurer la sécurité de votre compte en ligne
La gestion de comptes bancaires en ligne peut s’avérer pour beaucoup de chefs de petites entreprises être une méthode pratique et sûre. Toutefois, si tel est votre choix, il vous faudra prendre quelques précautions supplémentaires pour garantir la sécurité et la confidentialité de vos comptes.

  • Ne vous connectez pas à votre compte si vous le faites à partir d’un domaine Wi-Fi public. Vous courrez le risque que d’autres personnes accèdent à vos données.
  • Utilisez un mot de passe unique et fort. Vous avez peut-être des mots de passe favoris que vous aimez réutiliser. Cette fois, vous devrez créer un tout nouveau mot de passe que vous n’utiliserez que pour votre compte en ligne. Assurez-vous de choisir un code au hasard (plutôt qu’un nom courant), avec un mélange de caractères et de majuscules.
  • Optez pour un identifiant à deux facteurs. Si la banque le propose, sélectionnez un identifiant à deux facteurs, ce qui vous demandera d’effectuer une étape supplémentaire pour accéder à votre compte à partir d’un ordinateur qui ne vous appartient pas. Par exemple, il vous faudra éventuellement recopier un code de sécurité envoyé par sms ou email.
  • Soyez prudents lorsque vous vérifiez vos emails. Il est possible que vous receviez un message qui paraît avoir été envoyé par votre banque ou une autre compagnie fiable, mais il s’agit en réalité d’un phishing. Ces messages vous demandent souvent de rentrer sur votre compte (ils peuvent même vous rediriger vers un site similaire au site de votre banque), ou de leur envoyer des informations personnelles qu’ils utiliseront pour accéder à votre compte et voler votre argent. Ignorez ces messages suspects ou appelez votre banque si vous avez un doute sur un message. Utilisez toujours le numéro de téléphone au dos de votre carte de crédit ou de débit, ou encore sur le site officiel de la banque, et ne faites pas confiance aux informations sur un email.
  • Actualiser les logiciels antivirus. Vérifiez que votre ordinateur ait bien un logiciel antivirus, vérifiez régulièrement les actualisations de ces logiciels, et scannez votre ordinateur à la recherche de virus. Dans l’éventualité de la présence d’un virus, changez votre mot de passe et les mots de passe d’autres comptes.

Ouvrir un compte commercial

Au moment d’ouvrir votre compte commercial, vous devrez probablement fournir des informations de nature différente de celles que vous aurez fournies pour votre compte bancaire personnel. Les formalités peuvent varier en fonction de l’institution bancaire, mais en général les documents suivants sont requis :

  • Documents de création de l’entreprise : La banque pourra vous demander les documents attestant de la création de votre entreprise, comme les statuts que vous avez remplis avec l’organisme officiel quand vous avez créé votre entreprise.
  • Documents constitutifs : Il est possible que vous ayez aussi à produire d’autres documents constitutifs de votre entreprise, en fonction de votre type d’activité.
  • Déclarations de raison sociale : Si vous avez enregistré un nom commercial auprès de votre région, vous aurez peut-être besoin des certificats ou attestations appropriés.
  • Licence commerciale : Selon votre type d’activités et votre domiciliation, vous aurez éventuellement besoin d’obtenir une licence locale, régionale ou nationale. Il vous sera peut-être aussi demandé de fournir des copies quand vous ouvrirez un compte commercial.

Si vous n’êtes pas en possession de certains de ces documents, tel qu’un contrat d’exploitation, vous pouvez, avant de demander à ouvrir un compte commercial, créer vous-même ce document à l’aide d’un guide ou d’un format-type disponible en ligne.

Si vous n’avez pas créé de partenariat, vous serez considérés, par défaut, comme entreprise unipersonnelle ou commerçant isolé. Dans certains cas, les propriétaires d’entreprises unipersonnelles ne seront pas autorisées à ouvrir un compte commercial, mais ils pourront cependant ouvrir un nouveau compte personnel, et l’utiliser uniquement pour des activités ayant trait à leur entreprise.

N’ayez pas peur de changer de banque

Votre compte commercial doit être un atout pour votre entreprise et vous faciliter la vie. Si vous rencontrez des problèmes avec votre banque, n’ayez pas peur de vous tourner vers une autre institution financière. Le transfert de toutes vos données n’est certes pas aisé mais c’est un effort qui en vaut le coup.

Partager

Exonération de responsabilité : aucun conseil juridique
Ce site fournit des informations d’ordre général aux fins de la création et de l’exploitation d’une entreprise. Les informations contenues dans ce site le sont à titre informatif uniquement et n’ont pas vocation à donner un conseil ou une opinion juridique. Les informations contenues dans ce site ne peuvent en aucun cas et dans aucune circonstance être lues, comprises ou considérées comme des conseils juridiques ou fiscaux. Il convient de ne prendre aucune décision en se basant sur les informations contenues dans ce site, et la responsabilité de Visa Inc. ne pourra en aucun cas être engagée en ce qui concerne toute action ou décision prise en raison des informations contenues dans le site, sous réserve de toute obligation légale de Visa Inc. Il convient que vous contactiez un avocat afin d’obtenir les conseils nécessaires pour répondre à vos problématiques juridiques ou fiscales propres, en ce compris toute procédure relative à votre entreprise existante ou potentielle.