Skip to Content
facebook facebook twitter twitter facebook facebook twitter twitter

Clés de la Réussite Entrepreneuriale

English  |  Español  |  Français  |  Arabic

EN  |  SP  |  FR

Pertes et Profits

Vous avez besoin d’argent pour la survie de votre entreprise, mais, savoir quand et comment vous allez gagner de l’argent, n’est pas toujours simple.

Pertes et Profits

Beaucoup d’entreprises ne gagnent pas d’argent au cours de leurs premières années, car lancer une entreprise peut être coûteux (compte tenu des fournitures, assurances, frais de licence et contrats de location dont vous auriez besoin) et attirer des consommateurs peut prendre du temps.

Connaître le chiffre d’affaire de votre entreprise et ses coûts de fonctionnement sont des notions importantes pour son succès à long terme.

Identifier votre seuil de rentabilité

Le seuil de rentabilité de votre entreprise est atteint lorsque l’argent que rapportent les ventes de votre entreprise couvrent ses dépenses. Même si votre but est de gagner de l’argent, et non simplement de couvrir vos dépenses, atteindre votre seuil de rentabilité est une étape importante vers la rentabilité.

Vous pouvez calculer un seuil de rentabilité pour chaque produit ou service que vous vendez.

Utiliser vos seuils de rentabilité
Une fois vos seuils de rentabilité identifiés, utilisez-les ainsi que votre budget, pour prendre de meilleures décisions d’entreprise. Vous pouvez fixer des objectifs pour vous-même et votre équipe, évaluer comment varient vos seuils de rentabilité si vous augmentez ou diminuez vos prix, ou déterminer s’il est sensé d’offrir un nouveau produit compte tenu de ses coûts associés.

Voici un bon conseil si vous voulez gagner de l’argent au lieu d’être simplement rentable - ajoutez le profit que vous souhaitez réaliser à tous vos coûts fixes. Par exemple, si vous voulez gagner 3 000 USD par mois, cumulez tous les coûts fixes de votre entreprise, ajoutez-y un supplément de 3 000 USD. Ainsi, visez d’être rentable avec ce nouveau calcul de coûts fixes.

Calculer un seuil de rentabilité par produit
Vous devez connaître quelques informations pour pouvoir calculer vos seuils de rentabilité :

  • Les coûts fixes de votre entreprise. L’ensemble des dépenses fixes, telles que loyer ou assurance, que vous payez chaque mois.
  • Votre coût moyen par produit. Le coût moyen de réalisation ou d’achat du produit. Par exemple, si créer ou acheter 100 produits coûte 500 USD, alors le coût unitaire est 5 USD. Les coûts peuvent varier au fil des coûts de matériaux, de main d’œuvre, des commissions et d’autres éléments, mais vous pouvez utiliser une moyenne par produit dans vos calculs.
  • Un prix de vente par produit. À quel tarif allez-vous vendre votre produit ? Si le prix de vente de votre produit est plus bas que son coût moyen, vous devrez diminuer vos coûts ou augmenter vos prix (ou les deux) pour gagner de l’argent.
  • Votre marge de contribution. Le prix de vente de votre produit, diminué du coût de fabrication du produit. S’il vous coûte 5 USD de fabriquer un produit que vous vendez 13 USD, votre marge de contribution s’élève à 8 USD.
  • Votre taux de marge de contribution. Vous pouvez également calculer votre marge en terme de pourcentage ou ratio, en divisant votre marge de contribution par le prix du produit. Si vous vendez un produit 13 USD et votre marge de contribution s’élève à 8 USD, votre ratio de marge de contribution est 8 / 13 = 61,54%.

Pour la suite, supposons que les coûts de fonctionnement de votre entreprise s’élèvent à 1000 USD par mois, et que vous dépensiez 5 USD pour créer un produit que vous vendez 13 USD. Voici quelques formules utiles :

Seuil de rentabilité en quantité de produits vendus = coûts fixes / (prix du produit - coût moyen par produit)

  • 1 000 / (13-5) = 125. Ainsi, il vous faudra vendre 125 produits par mois pour couvrir vos dépenses mensuelles.

Seuil de rentabilité des ventes = coûts fixes / ratio de marge de contribution

  • 1 000 / 0,6154 = 1 625 USD. Ainsi, vous devrez gagner 1 625 USD chaque mois pour être rentable et couvrir les coûts de fonctionnement de l’entreprise, plus le coût de fabrication du produit.

Bilan des pertes et profits
Un bilan des pertes et profits, aussi appelé compte de résultat ou résultat net ou simplement CR, peut vous aider à apprécier la situation financière globale de votre entreprise. C’est l’un des trois indicateurs financiers des entreprises - les deux autres étant le bilan comptable et le bilan de trésorerie.

Le compte de résultats décompose votre revenu et vos dépenses, pour révéler votre profit sur une période de temps spécifique, telles qu’un mois, une période de quatre mois, une ou plusieurs années. Une simple équation peut déterminer le profit :

    Revenu (parfois appelé chiffre d’affaire) - Dépenses = Profit (aussi appelé revenu net)

Cependant, le compte de résultat, décompose vos différentes sources de revenus et de dépenses, ce qui vous aide à comprendre comment votre entreprise gagne et dépense son argent.

Utiliser un compte de résultat
Vous pouvez extraire d’importantes informations en consultant régulièrement votre compte de résultat. Par exemple en comparant vos profits avec ceux de la période précédente vous pourrez évaluer la rentabilité de votre entreprise. Si vous remarquez que les profits de votre entreprise diminuent dans le temps, vous devriez pouvoir réagir rapidement et réduire les dépenses ou augmenter les ventes pour maintenir la rentabilité.

Le compte de résultat est également utile lorsque vous élaborez ou mettez à jour un business plan, vous pouvez le montrer à vos créanciers lorsque vous demandez un prêt, vous pouvez aussi en reprendre les informations chiffrées lorsque vous effectuez la déclaration de revenu de votre entreprise.

Créer et lire un compte de résultat
Vous pouvez élaborer votre propre compte de résultat, ou commencer avec un modèle qu’il vous suffit de compléter. Ou bien, si vous utilisez un logiciel de comptabilité, le logiciel est susceptible de pouvoir créer un compte de résultat pour votre entreprise.

Si vous élaborez votre propre compte de résultat, vous pourriez utiliser une feuille de calcul. Un compte de résultat présente de nombreuses additions et soustractions, avec une feuille de calcul vous éviterez les erreurs de calcul.

Un compte de résultat est en général décomposé en rubriques. Il utilise des termes de comptabilité que vous pourriez ne pas connaître si vous n’avez jamais étudié la comptabilité, d’autant plus que différents noms peuvent être donnés pour une même notion.

Voici une décomposition et une définition des termes, dans l’ordre dans lequel ils apparaissent sur le compte de résultat :

  • Chiffre d’affaire/ventes. L’argent que gagne votre entreprise. Vous pouvez décomposer les revenus selon leur source, tels que revenus de la vente des produits et revenus de la vente de services.

    Généralement, la ligne sous le chiffre d’affaire, concerne les pertes liées au processus de ventes. Par exemple, lorsqu’un consommateur ramène un produit, le remboursement fait au client figurera dans les dépenses de la section du chiffre d’affaire.
  • Montant net des ventes. Pour déterminer votre montant net de ventes, soustraire vos pertes liées au processus de ventes - telles que les remboursements de marchandises retournées - du revenu de vos ventes. Votre montant net de ventes est la somme d’argent gagnée par votre entreprise en vendant des produits et services, sans prendre en compte d’autres dépenses.
  • Coûts des biens vendus / coûts directs. Les coûts des biens vendus, représentent les coûts de matières premières et de main d’œuvre, nécessaires pour la fabrication de ces biens. On les appelle aussi coûts directs, car ils englobent toutes les dépenses inhérentes à la création d’un bien ou d’une offre de service.
  • Marge brute / profit brut. Si vous soustrayez les coûts des biens vendus des ventes nettes, vous obtiendrez votre marge brute ou profit brut.
  • Charges d’exploitation. Ce sont les sommes additionnelles dépensées pour faire fonctionner l’entreprise. Cette section peut être plus importante que celle des coûts directs, car vous devez inclure différentes lignes pour toutes les dépenses qui ne sont pas directement reliées à la création d’un produit ou d’une offre de service.

    Des exemples seraient : loyer, charges, voyages, formation, assurances. Les coûts de main d’œuvre pour des employés qui ne jouent pas un rôle direct dans la création d’un produit ou service, tels que directeur général ou réceptionniste, peuvent figurer dans la rubrique « charges d’exploitation ».
  • Total des charges d’exploitation. Somme de toutes les dépenses liées au fonctionnement de l’entreprise.
  • Bénéfices avant intérêts et impôts. La marge brute de l’entreprise moins le total des charges d’exploitation. C’est la somme d’argent gagnée par l’entreprise avant paiement des intérêts et des impôts.
  • Intérêts. Si vous avez contracté un emprunt et que vous payez des intérêts dessus, vous devez faire figurer ces intérêts dans cette rubrique.
  • Profit net avant impôts / bénéfices avant impôts. La marge brute de l’entreprise déduite du total des charges d’exploitation et des intérêts payés. Ou bien, les bénéfices avant intérêts et impôts déduits des intérêts payés. Si vous ne payez pas d’intérêts votre profit net avant impôts sera égal à vos bénéfices avant intérêts et impôts.
  • Impôt sur le revenu. Somme des impôts locaux, fédéraux ou payés à l’État.
  • Revenu net / résultat de l’exercice. Déduire le montant des impôts au profit net avant impôts. C’est la somme d’argent gagnée par l’entreprise au cours d’une période de temps spécifique.

Deux autres rubriques relatives au compte de résultat :

  • Chiffre d’affaire. Au début du compte de résultat, cette ligne représente vos ventes / votre chiffre d’affaire. L’augmentation de cette ligne signifie que vous vendez davantage de produits ou services. Une augmentation du chiffre d’affaire peut signifier que votre entreprise se développe, mais ne se traduira pas par une augmentation des profits, si vos coûts augmentent en même temps.
  • Résultat. À la fin du compte de résultat, cette ligne représente votre revenu net / résultat de l’exercice. Une augmentation de la dernière ligne signifie que votre entreprise gagne davantage d’argent.

Ce sont les éléments importants de votre compte de résultat. Ça ne comporte rien de très compliqué - c’est une question d’additions et de soustractions. La partie fastidieuse est de s’assurer que toutes les informations portées sont correctes. Pour ce faire, assurez-vous d’avoir des systèmes de suivi de votre activité, satisfaisants, tel qu’un logiciel de comptabilité qui enregistrera toutes dépenses et ventes de votre entreprise.

Partager

Exonération de responsabilité : aucun conseil juridique
Ce site fournit des informations d’ordre général aux fins de la création et de l’exploitation d’une entreprise. Les informations contenues dans ce site le sont à titre informatif uniquement et n’ont pas vocation à donner un conseil ou une opinion juridique. Les informations contenues dans ce site ne peuvent en aucun cas et dans aucune circonstance être lues, comprises ou considérées comme des conseils juridiques ou fiscaux. Il convient de ne prendre aucune décision en se basant sur les informations contenues dans ce site, et la responsabilité de Visa Inc. ne pourra en aucun cas être engagée en ce qui concerne toute action ou décision prise en raison des informations contenues dans le site, sous réserve de toute obligation légale de Visa Inc. Il convient que vous contactiez un avocat afin d’obtenir les conseils nécessaires pour répondre à vos problématiques juridiques ou fiscales propres, en ce compris toute procédure relative à votre entreprise existante ou potentielle.