Skip to Content
facebook facebook twitter twitter facebook facebook twitter twitter

Clés de la Réussite Entrepreneuriale

English  |  Español  |  Français  |  Arabic

EN  |  SP  |  FR

Leadership

Vous êtes le leader de votre organisation et à ce titre vous êtes le principal acteur de son développement. En outre, vous servez de modèle à votre équipe tant en termes de comportement, que de communication ou de performance. Votre manière de mener une réunion, de communiquer ou de résoudre des conflits, sera déterminante quant à l’attractivité de votre entreprise. En tant que leader, la façon dont vous envisagez l’avenir de l’entreprise, servira de fil conducteur lorsque vous et votre équipe, devrez prendre les décisions nécessaires en matière de croissance, de marketing, de ventes, de produits etc. Que vous soyez un leader né, ou tout nouveau dans cette fonction, il est sûr que la réussite n’arrive pas du jour au lendemain. La clé est de faire votre maximum et de toujours vouloir vous améliorez.

Leadership

La communication est essentielle
Tout comme dans la vie personnelle, la qualité de votre communication se répercutera sur vos relations avec les membres de votre équipe et vos clients. Une mauvaise communication peut entraîner des malentendus, des pertes de contrats, des conflits ou autres complications au sein du lieu de travail. De la même façon, la transparence et l’ouverture vous aideront à attirer des collaborateurs qualifiés, motiver l’ensemble de votre personnel, enrayer les conflits, et établir votre réputation auprès de la clientèle. Les conseils suivants pourront vous aider dans votre démarche de communication :

  • Expliquez clairement votre pratique d’entreprise, la rémunération et vos attentes.
    Il est important que votre première réunion avec votre employé se passe de manière conviviale. Donnez des explications claires et détaillées sur ce que vous attendez de chaque collaborateur, l’éthique de travail et les objectifs de l’entreprise. Lorsqu’un employé sait ce qu’on attend de lui, il se sentira plus à l’aise sur son lieu de travail et aura d’autant plus de chances de réussir.
  • Traitez les fournisseurs, les employés et les clients avec respect.
    De part votre fonction de dirigeant d’entreprise, vous risquez fortement d’être en contact avec un nombre important de personnes, parmi lesquelles certaines seront d’un abord plus facile que d’autres. Si vous savez garder un ton positif et respectueux, votre interlocuteur suivra très probablement votre exemple. Votre capacité d’empathie, à savoir pouvoir vous mettre à la place d’un autre, contribuera largement à générer un lieu de travail où chacun se sent respecté, valorisé, et compris. Si vous traitez avec respect tous vos collaborateurs, quelle que soit leur position, vous donnerez l’exemple à suivre.
  • Organisez régulièrement des réunions de mise au point et/ou évaluation.
    Même si votre entreprise est petite, il est important que vous preniez le temps de vérifier si tout va bien avec vos employés et d’anticiper ainsi les problèmes éventuels. A titre d’exemple, pendant ces réunions de mise au point, vous pourrez aborder des questions comme les défis rencontrés par l’employé, ses objectifs, la charge de travail, et ce que vous pouvez faire, en tant que responsable, pour augmenter ses chances de réussite. Pendant ces réunions informelles, ou toute autre réunion avec les membres de votre équipe, efforcez-vous de créer un environnement où chacun se sentira assez à l’aise pour reconnaître ses erreurs. Il est alors plus facile pour tout le monde, y compris vous, de parler des faux pas éventuels, de minimiser les complications, et de trouver une stratégie pour que ces problèmes ne se répètent pas.

    Pour une équipe de plus de deux, c’est une bonne idée d’avoir de brèves réunions hebdomadaires qui regroupent l’ensemble du personnel. Ce sera à vous de définir une structure et un ordre du jour, tout en donnant à chacun des participants la possibilité de soumettre un sujet de discussion ou de soulever un problème. Faites attention tout de même à ce que la discussion ne dévie pas trop, ou dépasse le temps imparti. S’il reste des sujets qui n’ont pas été couverts, ajoutez-les à l’ordre du jour de la semaine suivante. Dans une entreprise d’un seul employé, vous pouvez avoir un déjeuner une fois par mois ou une petite réunion informelle, pour voir avec lui si tout va bien et si vous pouvez faire quelque chose pour l’aider dans son travail.
  • Mettez en avant les contributions et les progrès de vos employés.
    Chaque collaborateur, quel que soit son historique, son rôle ou son niveau d’expérience souhaite et mérite d’être reconnu pour ses réussites. Cela peut prendre la forme d’un rapide remerciement verbal pour son travail exemplaire avec un client, ou une petite note écrite soulignant les atouts de cette personne. Vous pouvez aussi retenir l’idée d’une boîte à remerciements, où chacun pourra laisser une carte de reconnaissance des efforts fournis. Une option serait aussi d’afficher ces cartes sur un panneau d’affichage ou les lire lors d’une réunion du personnel. Lorsque les effectifs sont supérieurs à quatre, vous pouvez introduire le concept de « l’employé du mois » accompagné d’un certificat ou d’un petit cadeau.
  • Gardez votre porte ouverte.
    UIl est important de rester à l’écoute, c’est le meilleur moyen de garantir un excellent niveau de communication au sein de votre organisation. Commencez par expliquer clairement à vos employés, que vous êtes toujours prêts à discuter de questions ou problèmes éventuels. Au cours de ces conversations, n’oubliez pas de mettre votre téléphone sur le mode silencieux afin de limiter les sources de distraction. Restez réceptif et attentif au problème soulevé, assurez que vous êtes maintenant conscient de la situation, prenez des notes et expliquez les mesures que vous comptez entreprendre, pour montrer que vous prenez la situation au sérieux.
  • Affrontez les difficultés avec élégance.
    Il faut savoir qu’avec la meilleure communication possible, les conflits sont inévitables. Dans tous les cas, il est toujours préférable d’y faire face plutôt que d’essayer de les ignorer. Le mieux est de rencontrer la ou les personnes impliquées, demandant à chaque participant de présenter sa perception de la situation, et exprimer votre compréhension. Reformulez ce qui vous a été dit, cherchez des solutions au problème, et décidez de la conduite à suivre pour pouvoir le résoudre. Prenez des notes pendant la réunion, et reprenez contact avec les personnes concernées pour vous assurer que le problème a été réglé. Votre rôle de dirigeant vous a permis de donner l’exemple. Soyez bien conscient que des conflits sérieux relatifs à la discrimination devront recevoir une réponse spécifique, notamment en rapport au nombre d’employés dans votre organisation. Informez-vous sur [les lois anti-discrimination et anti-harcèlement] en vigueur dans votre pays et applicables à votre entreprise. N’oubliez pas aussi de vous renseigner sur les lois anti-discrimination et anti-harcèlement, au niveau de votre secteur géographique, en contactant votre bureau local du ministère du travail ou avocat.

Ayez un plan d’action
Les entreprises et leurs employés ont de meilleurs résultats lorsqu’ils ont un plan d’action. Votre plan représente votre vision pour l’avenir de la compagnie, il sera présenté en une série d’objectifs clairs, réalistes et spécifiques, assortis de délais de réalisation. Vérifiez que vos collaborateurs ont connaissance de ce plan, et sont conscients de leur mission pour le mener à bien. Faites le point de manière régulière lors de votre réunion hebdomadaire ou via un message email, pour discuter de l’état d’avancement de votre groupe par rapport aux objectifs. Vous pouvez aussi suivre notre guide étape par étape Créer un plan d'action.

Planifier signifie également réfléchir à la manière dont vous gérez votre temps chaque jour et chaque semaine. Le soir, avant de quitter votre bureau, pensez à faire une liste de choses à faire le lendemain. Ce petit geste simple peut vous aider à accomplir les actions urgentes dès votre arrivée au bureau, et vous permettra de ne pas oublier d’autres tâches importantes.

Créer un cadre de travail collaboratif
Une compagnie solide sait tirer parti des atouts de chaque membre de l’équipe. La collaboration ou le travail d’équipe pour la recherche d’idées, la conception de produits, les efforts de marketing ou tout autre projet, renforce le niveau de performance de l’organisation, car ce travail ne s’appuie pas seulement sur les compétences du dirigeant mais aussi sur celles de toute son équipe. L’objectif est bien que l’ensemble des collaborateurs se sente partie prenante de la croissance et de la réussite de leur organisation. Il faut, pour garantir cette harmonie collaborative, savoir déléguer les tâches à chacun de ses membres. C’est aussi une façon de diviser et conquérir la charge de travail, tout en valorisant vos employés, et en vous libérant pour vous concentrer sur des tâches de direction pour lesquelles vous êtes le plus qualifié, telles que la planification ou la vente.

Créer un cadre de travail collaboratif sous-entend aussi demander à votre équipe, de manière régulière, d’évaluer votre performance de leader. Vous pouvez avoir recours à un questionnaire environ deux fois par an, une boîte de suggestions ou de commentaires, ou encore par le biais de discussions informelles de mise au point. Demandez quels sont les aspects de votre style de direction les plus appréciés, et ce que vous pourriez améliorer. Certains commentaires peuvent être parfois difficiles à entendre, mais ils vous aideront à faire de constants progrès, et votre volonté d’écoute sera la preuve évidente de votre engagement en tant que manager.

Acceptez que les erreurs fassent partie intégrante du processus
Les erreurs ont souvent un goût d’échec, qu’elles soient commises par vous-même ou un collaborateur, et pourtant elles arrivent dans toutes les organisations et sont un excellent vecteur de progrès pour vous et votre équipe. Qu’il s’agisse de la perte d’une commande par un employé, l’envoi d’un mauvais produit à un client ou encore une conversation où vous auriez pu être plus aimable, toutes ces fautes font partie de votre travail. Ce qui compte est la manière dont vous et vos employés vont y faire face. Si vous êtes confronté à un problème, la première chose à faire est de comprendre ce qui s’est passé. Demandez à toutes les personnes concernées le déroulement des événements, et la meilleure façon de trouver une solution. Rappelez-vous que tout le monde peut se tromper, et qu’il vaut mieux comprendre que blâmer, dans l’intérêt de votre relation avec l’employé et pour une meilleure résolution du problème. S’il s’agit de la perte d’un produit ou d’un envoi erroné, prenez acte de l’erreur, envoyez le bon produit immédiatement, et éventuellement ajoutez une offre de promotion ou une carte cadeau, preuve de votre bonne foi. Vous devrez ensuite décider ce qu’il faudra changer pour éviter que cela puisse se reproduire, qu’il s’agisse d’un processus défaillant ou d’un manque de communication.

Montrez l’exemple
La manière dont vous vous habillez, dont vous traitez votre entourage et votre perception de vos produits et services, bref tout votre comportement au long de la journée, influence grandement l’attitude de votre équipe. Motiver vos coéquipiers ne se limite pas à leur demander de bien travailler, c’est aussi créer un cadre de travail ou les valeurs éthiques et le professionnalisme font partie intégrante de la culture d’entreprise.

Soyez déterminé
De par votre fonction de dirigeant et malgré toute l’attention que vous portez à votre travail, vous ferez inévitablement des erreurs. Pourtant, c’est plutôt votre capacité de fixer des objectifs clairs, de passer à l’action, et d’inspirer votre équipe qui déterminera votre succès et cela malgré les faux-pas et les réajustements. Communiquez vos choix à vos employés et soyez prêts à les justifier. Des dirigeants dignes de ce nom, n’ont pas peur de prendre des décisions difficiles, comme mettre fin à une ligne de produits qui ne marchent pas bien, trouver un meilleur fournisseur, ou acheter un équipement qui permettra de développer leur activité.

Trouvez des mentors
Faire appel à des experts de talent est un excellent soutien dans votre prise de décisions, tout au long du développement de votre entreprise. C’est pourquoi il est très judicieux de vous tourner vers des mentors, à l’intérieur ou l’extérieur de votre domaine, pour discuter de vos difficultés mais aussi de vos projets. Ces mentors sont souvent des personnes qui ont très bien réussi dans leur propre secteur, et qui ont maintenant du temps à vous consacrer et la volonté de vous aider. Vous pouvez trouver un mentor parmi vos amis ou votre famille, cherchez également parmi la communauté locale d’entrepreneurs, lors de salons et de conférences. Faire appel à des services professionnels de recherche de mentors est aussi une option. Le mentor idéal peut venir de votre propre communauté ou se trouver à portée de main.

Les propriétaires de petites entreprises peuvent aussi constituer un conseil d’administration basé sur le bénévolat, et s’appuyer sur l’expertise de ce groupe d’acteurs pour obtenir de l’aide, de nouvelles idées, et une perspective innovante.

Peaufinez vos compétences de dirigeant.
Tout bon dirigeant a la volonté de réussir. Que vous soyez ou non un leader-né, vous pouvez toujours faire des progrès en vous fixant des objectifs personnels, et en les réévaluant sur la durée. Vous pouvez aussi assister à des cours en ligne pour affiner vos compétences. Par ailleurs, il n’est pas rare que des entrepreneurs demandent, à d’autres chefs d’entreprise ou à des collaborateurs, un avis sur leur performance. Vous engager dans cette démarche peut vous donner la possibilité d’identifier vos forces et vos faiblesses, tout en ouvrant de nouvelles voies de communication.

Lorsque vous avez démarré votre entreprise, vous pensiez peut-être en rester pour toujours le seul acteur, mais vous vous êtes rendu compte qu’il vous fallait constituer une équipe pour pouvoir mener à bien votre mission. Que vous ayez eu ou non en tête l’idée d’être un chef d’entreprise, cette fonction vous offre une excellente opportunité de mieux connaître les autres, de découvrir vos propres compétences, de développer vos talents de communication applicables tout au long de votre vie. En outre, votre organisation sera encore plus collaborative et performante que vous n’auriez pu l’imaginer.

Partager

Exonération de responsabilité : aucun conseil juridique
Ce site fournit des informations d’ordre général aux fins de la création et de l’exploitation d’une entreprise. Les informations contenues dans ce site le sont à titre informatif uniquement et n’ont pas vocation à donner un conseil ou une opinion juridique. Les informations contenues dans ce site ne peuvent en aucun cas et dans aucune circonstance être lues, comprises ou considérées comme des conseils juridiques ou fiscaux. Il convient de ne prendre aucune décision en se basant sur les informations contenues dans ce site, et la responsabilité de Visa Inc. ne pourra en aucun cas être engagée en ce qui concerne toute action ou décision prise en raison des informations contenues dans le site, sous réserve de toute obligation légale de Visa Inc. Il convient que vous contactiez un avocat afin d’obtenir les conseils nécessaires pour répondre à vos problématiques juridiques ou fiscales propres, en ce compris toute procédure relative à votre entreprise existante ou potentielle.